3:13 - jeudi décembre 17, 2725

Algérie : une pro-polygamie agitée s’attaque à Ferhat Mehenni et à la Kabylie

La Rédaction

ALGER— Elle s’appelle Naïma Salhi. Elle est Présidente d’un parti islamiste, députée au parlement algérien et est à l’image de la bassesse de la politique algérienne.

La politicienne agitée vient de tenir des propos très graves à l’égard du Président de l’Anavad, Mass Ferhat Mehenni, qu’elle a qualifié, sur une chaîne arabophone algérienne, de « terroriste » avant  d’appeler les autorités algériennes à envoyer le Président de l’Anavad en prison.

Dans un post sur Facebook, la députée algérienne a persisté en s’attaquant au projet d’une république kabyle indépendante. Elle a déclaré qu’il faut être ignorant pour mener un tel combat, assurant que toute l’Algérie est amazighe.

Cette sortie médiatique a eu lieu quelques jours après le dépôt du Mémorandum pour le droit à l’autodétermination de la Kabylie à l’ONU, à New-York, par le Président de l’Anavad, marquant ainsi une nouvelle étape dans le combat de la Kabylie pour son indépendance. Depuis cet événement majeur, les attaques contre Ferhat Mehenni et les militants kabyles se sont multipliés dans la presse et les médias algériens.

Cultivant le buzz, la députée islamiste est connue pour ses sorties médiatiques hallucinantes. En 2016, tout en se disant féministe, elle a déclaré être en faveur de la polygamie avant d’enchaîner qu’elle est totalement soumise à son mari et que c’est le secret de sa réussite dans sa vie conjugale.

Agence Siwel

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Des Kabyles à Barcelone en soutien au référendum catalan

Rachid Nekkaz violemment agressé à Neuilly par le fils de Amar Saâdani

Related posts