3:00 - vendredi juillet 20, 7083

Amira Mokrani déchue de son titre de « Miss Kabylie » par l’organisateur du concours

La Rédaction

POLÉMIQUE — Le très controversé concours de « Miss Kabylie » organisé par Mourad Ait Ahmed est au cœur d’une nouvelle polémique. En effet, celle qui a été élue par un jury « Miss Kabylie 2017 » a été destituée de ce titre par l’organisateur sans que ce dernier ne rende publique cette information.

Nous rapportions dans une précédente dépêche qu’Amira Mokrani avait déclaré qu’elle a été censurée par la télévision algérienne parce qu’elle ne voulait parler qu’en kabyle. Mourad Ait Ahmed, qui a pris contact avec le journaliste Mourad Hammami, a expliqué que si le passage d’Amira Mokrani a été coupé au montage sur l’A3 c’est parce que c’est une « usurpatrice » et qu’elle a été déchue de son titre de Miss Kabylie. « Dans ce cas, pourquoi l’A3 m’a invité? » a répondu Amira Ait Mokrani dans une publication qu’elle nous a transmise.

Dans des captures de conversation que nous avons récupérés, on peut voir un échange houleux entre la « Miss kabyle » et Mourad Ait Ahmed, où ce dernier a demandé à Amira Mokrani « d’aller voir ailleurs » avant de l’accuser de trahison et de mensonge. Il a également demandé à la jeune étudiante de 21 ans de rester sage : « si tu reste sage je vais rien faire sinon assumes je suis capable ».

Sur Facebook, Mourad Ait Ahmed a parlé d’arnaque et de manque de respect aux organisateurs avant d’ajouter « vous ne savez pas ce que cette fille fait … ». Il a également déclaré avoir déposé plainte contre Amira Mokrani.

Des propos irresponsables contre une jeune étudiante de 21 ans  qui subit un véritable lynchage de la part de Mourad Ait Ahmed sur les réseaux sociaux.

Dans un message publié sur sa page Facebook, Amira Mokrani a tenu à dévoiler sa version des choses et que nous reproduisons ci-dessous :

Chers amis et si nous réfléchissons un peu en relevant le débat?

Dans toute institution sérieuse de ce genre , quand on est accusé d’une faute grave ou d’un manquement quelconque suant l’éthique ou une morale d’une société quelconque, il revient à l’accusant d’en porter les preuves devant un conseil de discipline indépendant pour délibérer sur ce que l’accusé aurait fait…

J’ai été élue Miss kabylie par un jury composé des hommes et femmes respectables devant un public lors d’un concours en présence des médias.
N’ayant fait objet d’aucun manquement, sans passage préalable devant un quelconque comité de discipline, sans jugement, le bonhomme par des raisons obscures décide d’une destitution imaginaire pour contraindre ma personne par simple calomnie et nomme en coulisse une Miss, je dis bien nomme, sans concours ni jury.

A tous ceux qui me soutiennent, un grand merci et je vous assure que nous ne nous laisserons pas faire ni distraire par cette ignoble injustice.

De ma part je continue à représenter la femme kabyle par mon titre et j’avance.

Ne vous fiez pas à des démagogies.
Soit on fait les choses dans les règles de l’art, soit on est partisan du désordre.

Votre Miss vous souhaite une excellente journée.

Merci

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

« Miss Kabylie 2017 » refusée d’antenne sur l’A3 car elle ne voulait pas parler en arabe

Le Ministre de la Culture et de la langue kabyles revient sur les sévices que subissent les militants souverainistes

Related posts