8:35 - mercredi novembre 21, 2018

Aprés avoir appelé les kabyles à se soulever contre le MAK, Ahmed Chouchane appelle l’armée algérienne à détruire la Kabylie

La Rédaction

EMISSION — Camouflé dans un « costume cravate » et derrière des lunettes pour se donner un air civilisé, le sinistre Ahmed Chouchane, un islamiste, connu chez les algériens, et ancien militaire a appelé à « raser » la Kabylie, 3 mois après avoir constaté que les kabyles ont totalement ignoré son appel à se soulever contre le MAK.

Ahmed Chouchane, qui réside dans un quartier chic de Londres, est membre du mouvement Rachad, établi en Suisse créé par un ancien terroriste algérien et cadre du FIS, Mourad Dhina, et qui serait financé par le Qatar. Il y a 3 mois, cet islamiste, a publié une vidéo où il exprimait son incompréhension de voir les kabyles adhérer au Mouvement indépendantiste kabyle. Il ne comprenait pas, entre autres, comment était-il possible que le MAK puisse organiser d’aussi grandes marches et réussir plusieurs avancées majeurs depuis sa création. Il a alors commencé à vociférer contre le RCD, le FFS et Ali Yahia Abdennour, qui, selon lui, laissent passer le MAK.

Trois mois plus tard, constatant que le MAK continue son chemin vers la libération de la Kabylie du joug colonial algérien, en annonçant de grands chantiers structurels et des projets d’envergure et surtout en écartant toute ambiguïté quant à la voie indépendantiste du Mouvement, Ahmed Chouchane a alors appelé à détruire la Kabylie militairement : « rasez cette région s’il le faut, car elle constitue un nid de traîtrise et d’intelligence avec les ennemis de l’Algérie… » a-t-il osé dire dans cette vidéo tournée suite aux affrontements entre des jeunes et la police coloniale qui ont eu lieu dans des localités de Vgayet.

La destruction de la Kabylie, le pouvoir algérien s’en occupe à bras le corps, depuis plusieurs décennies déjà. Sauf qu’ici, cet ancien militaire algérien appuie un envahissement militaire algérien de la Kabylie. A préciser ici qu’Ahmed Chouchane soutient ce que les médias algériens appellent « l’Etat-Bouteflika » et est proche des sérails du pouvoir algérien.

La police britannique est actuellement en quête d’éléments sur cette vidéo périlleuse d’Ahmed Chouchane.

Pour cet ancien Instructeur des forces spéciales de l’armée algérienne, c’est le Centre Culturel Français en Algérie qui est derrière les grèves qu’a connu la Kabylie. le CCF s’apprêterait également à porter plainte contre cette grave accusation.

 

Agence Siwel

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Violences en Kabylie : Mise sur pied d’un Comité de Crise composé de l’Anavad et de cadres du MAK

Le mot du Président de l’Anavad en rentrant de son séjour de travail en Amérique du nord (vidéo)

Related posts