12:08 - lundi octobre 23, 2017

Balard, le «Pentagone» à la française

La Rédaction

PARIS – On a commencé par l’appeler le «Pentagone à la française» pour le rebaptiser l’Hexagone Balard ou le Balardgone. Le nouveau siège du ministère de la Défense qui était inauguré hier est un géant architectural, sans doute le plus grand chantier français de ces dernières années.

Un énorme vaisseau de verre et de béton qui veut décliner tous les superlatifs, tant sur le plan de la technologie, de la sécurité, que de la protection de l’environnement. Un triple défi pour réunir sous le même toit la Défense tricolore avec les états-majors des trois armes, terre, air et mer. C’est bien ici que s’est installé leur cœur opérationnel : le Centre de planification et de commandement des opérations (CPCO) placé au centre des processus de gestion des crises.

C'est le plus grand toit photovoltaïque de Paris :  5000 m 2  en tout. / AFP et Armée de l'air

C’est le plus grand toit photovoltaïque de Paris : 5000 m 2 en tout. / AFP et Armée de l’air

Forteresse de verre

C’est donc dans cette forteresse à l’architecture transparente que s’organisent les grandes manœuvres, que se prennent les décisions de la grande muette sous le contrôle du Président de la République, chef des Armées. Mais les futurs bâtiments abritent également la Direction générale de l’armement et plusieurs services rattachés au ministère, dont la Direction du renseignement militaire composée de représentants des trois armées, de la gendarmerie et de la DGA.

Si le gros des troupes a déjà rejoint ses nouveaux quartiers, à terme, dix mille personnes viendront s’installer dans près de 145 000 m2 de bâtiments neufs, auxquels s’ajoutent 135 000 m2 d’une architecture rénovée. Quant au ministre Jean-Yves Le Drian, il demeure dans ses bureaux de l’hôtel de Brienne, près de l’Elysée et de Matignon.

Partenariat public-privé

Mais l’autre originalité de ce nouvel ensemble lancé en 2007 sous l’ère Sarkozy, c’est son financement. L’Hexagone Balard obéit à un montage financier particulier qui est passé par la formule très à la mode du partenariat public privé. Un PPP qui, à l’instar des autres grands chantiers comme les lignes à grande vitesse, a l’avantage de soulager les dépenses de l’État, mais peut réserver quelques surprises (mauvaises) quant aux coûts de fonctionnement !

En 2011, dans cette course au PPP, concouraient les trois majors du BTP : Bouygues Construction, Eiffage et Vinci. Finalement, après contrôle des différentes étapes par neuf commissions associant 130 experts, le ministère de la Défense a retenu Bouygues dans le groupement Opale Défense où on retrouve aussi Thales pour l’informatique, Sodexo pour les services et la Caisse d’Epargne et Natixis pour les investissements.

1,2 milliard d’euros

Au final, le « Balardgone » représente 1,2 milliard d’euros. Le ministère s’est engagé à verser un loyer annuel de 154 millions d’euros sur une durée de 30 ans, au terme de laquelle l’État deviendra propriétaire de l’infrastructure. Le loyer élevé comprend à la fois la redevance immobilière, l’ensemble des systèmes d’information et les services (restauration, entretien…)

Mais, relevait ces jours-ci le magazine Challenges, la moindre modification demandée aux installations entraîne des devis incroyables, comme ces 2 274 euros qui auraient été réclamés pour la pose de … deux prises de courant.

Alors qu’on approche de la Conférence climat (COP21) qui s’ouvre le 30 novembre, le chef de l’État ne pouvait que mettre en avant dans son discours inaugural la prouesse technologique et écologique que constitue le nouveau site de Balard. Le bâtiment de haute qualité environnementale (HQE) est surmonté du plus grand toit solaire de Paris, avec quelque 5 000 m2 de panneaux photovoltaïques. Il dispose aussi d’un système de ventilation entièrement autonome, sans recours à aucune autre source énergétique.

Côté sécurité, le bâtiment a été conçu de façon à ne pas s’effondrer si un véhicule venait à exploser sur le périphérique tout proche, ou le long du boulevard Valin où se trouve l’entrée.

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Attentats de Paris: Communiqué du Gouvernement Provisoire Kabyle (ANAVAD)

Les Kabyles se recueillent en hommage aux victimes des attentats de Paris

Related posts