8:09 - mardi août 20, 2019

Chanson kabyle: Mohamed Allaoua traite Ait Ahmed, Said Sadi de traitres et de saleté.

La Rédaction

KABYLIE — Dans son dernier album, intitulé Wali Lihala-w, Mohamed Allaoua a traité Ait Ahmed, ex-président du FFS, l’ancien président du RCD, Saïd Sadi et Khalida Toumi, de « traîtres » et de « saleté ».

C’est en ces termes que Mohamed Allaoua a traité Hocine Ait Ahmed et Saïd Sadi dans son dernier album, paru depuis une semaine. 

Ceux de Lausanne (allusion à Ait Ahmed) ont provoqué le malheur, l’espoir de fraternité qui survit est trahi par le psychiatre (allusion à Saïd Sadi).

Le jeune artiste n’a pas été tendre avec ces deux personnalités kabyles qu’il accuse de trahison. « Les Kabyles leur ont fait confiance et maintenant ils sont avec le pouvoir », a-t-il chanté. Plus loin encore, il les accuse d’être de « la saleté », pour laquelle « les Kabyles se sont sacrifiés ».

L’actuel ministre de la Culture, Khalida Toumi, ex-responsable du RCD, a eu aussi sa part de critiques de la part du jeune chanteur. Pour Mohamed Allaoua, elle a trahi même Matoub Lounes qui lui a rendu hommage dans son dernier album.

Le nouvel album de Mohamed Allaoua traite de plusieurs autres sujets liés à la fête, l’amour et toujours dans son style, le spécial fête.

Agence Siwel


Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Message du MAK à la convention du RCD: « aucune constitution algérienne ne saurait convenir à la Kabylie ».

La « dépêche de Kabylie » tente de rafistoler le déshonneur du Bachagha Ould Ali Lhadi.

Related posts