6:37 - jeudi octobre 18, 2018

Communiqué de l’Anavad (GPK), à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle

La Rédaction

DIASPORA – A l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, l’Anavad par l’intermédiaire de son ministre de la culture, Gaya Izennaxen a rendu public un communiqué que Siwel publie dans son intégralité.


Communiqué
*****************************
A l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, l’Anavad rappelle que le kabyle est toujours occulté en tant que langue maternelle et que le peuple kabyle en est privé dans sa vie administrative. C’est là, un déni de langue qui cache un déni d’existence au nom du colonialisme et du racisme de ceux qui gouvernent l’Algérie.

Heureusement que l’esprit de résistance de la Kabylie contre les assauts quotidiens, du pouvoir algérien pour la dépersonnaliser, échouent toujours.

Le Ministre kabyle de la culture et de la langue tient à saluer toutes celles et tous ceux qui consciemment ou non activent pour faire vivre une langue que des millénaires n’ont pas réussi à éteindre.

Il rend ainsi hommage en premiers lieu à la femme kabyle qui, à travers les âges et les vicissitudes du temps, a toujours su préserver ce trésor linguistique qui fait l’essentiel de la personnalité kabyle. Il rend hommage à toutes ces poétesses et ces poètes, ces conteurs et ces sages qui n’ont cessé, depuis la nuit des temps, de transmettre et de renouveler la langue kabyle pour en faire un véritable joyau exprimant ce que nous sommes aujourd’hui.

Il rend hommage aux artistes, au mouvement associatif et à toutes les personnes qui ont travaillé et travaillent toujours pour l’enseignement et le développement de cette langue d’une exceptionnelle beauté.

Le ministre kabyle de la culture et de la langue salue tous les chercheurs qui œuvrent, souvent dans l’anonymat, pour lui donner la dimension et le respect qui lui reviennent de droit.

M. Gaya Izennaxen rappelle que son ministère au sein de l’Anavad Aqvayli, se donne pour mission de collecter des moyens financiers pour soutenir leur travail si dur. Une équipe de collecteurs de fonds est en chantier.
Le Ministre kabyle appelle les instances internationales, notamment le Secrétaire Général de l’ONU ainsi que le Directeur de l’UNESCO à veiller à ce que le pouvoir algérien arrête sa politique d’arabisation de la Kabylie.

Agence Siwel
Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Personne ne fera taire le poète

Conseil National Kabyle: Première sortie publique réussie de l’Agraw Tmurt Leqvayel

Related posts