8:43 - mardi août 20, 2019

Des étudiants de l’Université Lille 1 victimes d’un pirate informatique Kabyle.

La Rédaction

Lille – Un pirate informatique s’est introduit sur un serveur de l’Université des Sciences et technologies de Lille 1. C’est le site zataz.com, spécialisé dans la délinquance informatique, qui révèle l’information. Les données personnelles de certains étudiants pourraient être utilisées frauduleusement.

Les données personnelles d’étudiants de l’Université de Lille 1 entre les mains d’un pirate informatique localisé dans la région algérienne de Kabylie. L’information est révélée par le site ZATAZ.COM, spécialisé dans la délinquance informatique. Damien Bancal, créateur du site, est même parvenu à entrer en communication avec le pirate ce week-end.

Des centaines de données personnelles entre les mains du pirate.

« Il m’a dit avoir téléchargé toutes les bases de données d’une composante de l’Université Lille 1, plus précisément son Centre Université-Economie d’Education Permanente. Au vu des preuves qu’il a apportées, nous pouvons confirmer la main mise du pirate sur les données personnelles des étudiants : identités, e-mails… »

Escroqueries à la carte de crédit en vue 

Ces données personnelles, le pirate pourra les utiliser pour soutirer frauduleusement d’autres données, numéros de cartes de crédits, ou comptes paypals. « C’est son intention », poursuit Damien Bancal. « Les données de l’Université pourraient par exemple aussi lui permettre de soutirer de faux frais d’inscription aux étudiants, ou encore d’organiser de fausses collectes de dons, en usurpant son identité.

« Son pouvoir de nuisance peut être important »

Et mettre hors d’état de nuire le pirate ne va pas être aisé. « MAKABYLIE » comme il se fait appeler a même peu de chances de se faire coincer pour l’instant. Il faudrait que l’Université Lille 1 porte plainte, et que l’Algérie accepte de collaborer avec les autorités françaises pour éventuellement faire main basse sur le délinquant informatique. En France, il risquerait jusqu’à 5 ans de prison et 350 000 € d’amende.

Mais les intentions de l’Université ne sont pas encore connues. Contactée, elle nous a indiquée que l’affaire était en cours de traitement, et qu’elle ne disposait pas encore de tous les éléments pour pouvoir s’exprimer. Elle ne peut pas indiquer pour l’instant non plus le nombre d’étudiants concernés par le piratage.

Le piratage informatique en plein essor

Selon le créateur de ZATAZ, Damien Bancal, le piratage informatique connaîtrait un développement tout à fait alarmant.

« Actuellement, nous recevons une quinzaine d’alertes par semaine concernant des fuites de données, c’est beaucoup », conclut-il.

Source: Nord Pas de Calais

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Santé de Bouteflika: Enrico Macias révèle ce que les Etats français et algérien dissimulent…

Bombardier sur le marché des autobus électriques.

Related posts