3:16 - jeudi janvier 20, 4456

Karim Akouche sur l’île de la Liberté

La Rédaction
Karim Akouche en attente pour l'émission de télévision Le Point

« Haïti est trop riche pour être pauvre »

Cette affirmation, dite pour la première fois par Robert Labrousse, industriel et secrétaire d’État à la coopération externe en Haïti, et reprise depuis par plusieurs écrivains, poètes et politiciens, dépeint parfaitement Haïti.

Ça ne faisait pas 24 heures que Karim Akouche, écrivain et poète d’origine kabyle, était revenu à Montréal d’un séjour en Haïti, que nous nous sommes rencontrés. Sa première réflexion est sa crainte de renouer avec le froid québécois et les débats politiques stériles qui tournent sans cesse en vain autour de l’islamisme et l’austérité.

Sa seconde réflexion a été de m’assurer qu’il n’irait pas immédiatement sur les médias sociaux, qu’il prendrait au moins une semaine ou deux, et peut-être davantage, avant de retrouver contre son gré la « pollution intellectuelle » des obsessions du moment. Il veut rester imprégné encore quelques jours de la chaleur humaine qu’il a rapportée dans ses bagages.

C’est avec le slogan Haïti est trop riche pour être pauvre, les yeux pleins d’étoiles, l’esprit rempli de pensées chaleureuses et d’espoir en l’humanité, qu’il est revenu.

En Haïti, « Les gens t’enlacent, te serrent dans leurs bras, même s’ils ne te connaissent pas et t’accueillent comme l’un des leurs. »

Les leurs ce sont les Montréalais Gary Klang et Anthony Phelps, les auteurs du livreLe Massacre de Jérémie, publié aux Éditions Dialogue Nord-Sud, que dirige Karim.

2015-04-02-1428011089-2867866-IMG_31501.JPG
L’animateur du PEN Club, Anthony Phelps, Gary Klang, Karim Akouche
La promotion du livre, à l’origine du projet de voyage, s’est rapidement transformée en récitals de poésie, rencontres littéraires, lectures publiques, hommages et émissions de télévision et de radio ; pour y parler culture, littérature et politique. L’intérêt s’est embrasé rapidement. Sans compter les repas interminables avec les amis et les discussions animées.

 

CLIQUEZ IÇI POUR LIRE LA SUITE

Vidéo: Émission Le Point – 23 mars 2015 Gary Klang et Karim Akouche.

 

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

À l’approche du 20 avril, insultes, menaces et intimidations à l’encontre des militants du MAK

Avrid n Tlelli… Un extrait des derniers chants de lutte et d’espoir de Ferhat Mehenni ( Vidéo )

Related posts