8:46 - mercredi novembre 21, 2018

Modalités de mise en place de Laεnaya taqvaylit (l’Anaya kabyle) ou le corps de protection de la Kabylie (Communiqué de l’Anavad)

La Rédaction

COMMUNIQUÉ – Suite à l’appel de Londres du 03 juin 2018, à travers lequel le président de l’Anavad invite « la Kabylie à accepter de bonne grâce et en toute conscience, la mise sur pied d’un corps, de contrainte et de sécurité » pour rétablir l’autorité kabyle sur tout son territoire et faire aboutir le droit du peuple kabyle à son autodétermination, un conseil des ministres a été convoqué le 17 juin 2018 pour débattre du projet.

A l’issue de très riches discussions, ce Conseil a donné son aval à la mise en chantier d’une version moderne et inédite de cette vieille institution de la Kabylie qu’est LANAYA. La résolution adoptée par les membres du Gouvernement Provisoire Kabyle en exil (Anavad) insiste sur le préalable d’un cadre juridique fixant le nom, le statut, les missions, les hiérarchies, les moyens et les règles de fonctionnement internes de la nouvelle structure.

Une commission de réflexion a été dégagée, comprenant le président de l’Anavad, le Premier Ministre, le Ministre chargé de la Sécurité et de l’Administration, la Ministre chargée de la Justice et des Droits humains, ainsi que des cadres de terrain basés en Kabylie et dont la liste reste secrète.
Une nouvelle étape historique de la marche de la Kabylie vers son indépendance est désormais ouverte.

La protection du peuple kabyle contre les exactions du terrorisme islamiste, du pouvoir colonialiste basé à Alger ou de la simple délinquance sera ainsi garantie. L’insécurité à laquelle est livrée la Kabylie depuis 1997, et particulièrement depuis l’arrivée de Bouteflika au pouvoir (1999), plaide en faveur du droit du peuple kabyle à sa propre sécurité et à sa résistance.

La création d’un Conseil Consultatif Kabyle sous l’égide de l’Anavad, faisant fonction d’une instance nationale de délibération, conjuguée avec la création d’un cadre de médiation et de concertation national, viendront couronner l’édifice étatique kabyle en construction.

Au moment où, le Premier Ministre algérien emboîte le pas à Bouteflika (cf. http://ameslay.com/wp/kabylie-vers-des-milices–douyahia), en recrutant des jeunes désœuvrés pour en faire, en Kabylie, des auxiliaires de leur autorité, il est légitime de la part du peuple kabyle de charger ses dignes enfants de missions autrement plus nobles et plus exaltantes que celles des basses besognes contre leurs frères auxquelles les destine le pouvoir mafieux et colonial algérien.

Exil, le 27 juin 2018

Mas Ferhat At Sɛid (Ferhat Mehenni, selon l’état civil conlonial)
Président de l’Anavad

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Ferhat Mehenni répond à Arezki Ait Larbi : « Le MAK sollicite les neurones de chaque Kabyle »

Une chercheuse franco-libanaise veut déterrer l’enquête sur l’assassinat d’Ameziane Mehenni

Related posts