12:08 - lundi octobre 23, 2017

Nafa Kirèche, ministre du GPK: Le MAK et le GPK sont en phase avec les aspirations profondes des kabyles

La Rédaction

« Je pense qu’il y a vraiment une déliquescence de l’état algérien sur tous les plans. Le régime, à l’image de son président Abdelaziz Bouteflika, dont on ignore s’il sait encore comment il s’appelle, arrive à bout de souffle. L’idéologie mensongère sur lequel il s’appuie n’a pas survécu à l’épreuve de la réalité. Le pouvoir était persuadé d’être venu à bout de l’irrédentisme kabyle. Mais, tel un phénix, la Kabylie renaît toujours de ces cendres. Elle ne peut pas disparaître. Elle ne le veut pas. « 

 

Monsieur le Ministre, les marches du 20 avril 2015 en Kabylie ont été un franc succès pour le MAK et pour le GPK, avec des affluences record. La diaspora n’a pas été en reste. Quelle lecture en faites-vous avec le recul ?

Cliquez içi pour lire la réponse

Le drapeau kabyle est-il destiné à supplanter le drapeau berbère au sein du mouvement ?

Une chose est sûre : il a déjà supplanté le drapeau algérien et ce, définitivement. Concernant le drapeau berbère, cela a été dit maintes fois : il y a une complémentarité entre les drapeaux kabyles et berbères, la concurrence n’existe pas. Nous sommes kabyles et faisons partie de la grande famille des berbères. Par contre nous rejetons le drapeau algérien qui est, pour nous, un drapeau étranger.
D’ailleurs il a été conçu par la femme de Messali Hadj, sur ordre de ce dernier. Je me pose des questions sur Saïd Sadi, qui a traité Messali de traître tout en arborant fièrement son drapeau. Car le drapeau algérien est indissociable de Messali Hadj. Le voir flotter dans les marches du RCD me fait mal car c’est en son nom qu’on cherche à détruire la Kabylie. En son nom qu’on a assassiné tant de Kabyles…

L’état algérien semble dépassé par la montée du nationalisme kabyle. Peut-on parler d’un rapport de force qui évolue dans le bon sens ?

Cliquez içi pour lire la réponse

Un Gouvernement provisoire en exil, une carte d’identité kabyle, un hymne kabyle, un drapeau… Quelle est la prochaine étape dans cette marche vers un état kabyle ?

Cliquez içi pour lire la réponse

Qu’en est-il de la situation administrative du président du GPK ?

Cliquez içi pour lire la réponse

Un des soutiens étrangers de la cause kabyle, le journaliste français Ivan Rioufol, a été menacé suite à son intervention au Trocadéro en faveur de l’indépendance de la Kabylie. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Cliquez içi pour lire la réponse

Vous évoquiez tout à l’heure l’ancien président du RCD, Saïd Sadi, qui semble désormais accepter les drapeaux berbères au sein du parti…

Cliquez içi pour lire la réponse

Propos recueillis par Tamurt.info

 

 

 

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Une nouvelle section du MAK est créée à New York

Les Crabes remportent leur première coupe d’Algérie

Related posts