7:14 - samedi novembre 18, 2017

PEN International condamne l’attaque contre les animateurs de TQ5 et l’inquisition que subit la Kabylie

La Rédaction

LONDRES — Dans un article publié sur son site officiel, PEN, l’association internationale pour la promotion de la littérature et de la liberté d’expression, basée à Londres, a condamné l’attaque à l’arme blanche qu’ont subi Racid At Ali Uqasi et Reda Amrani, deux animateurs du projet TQ5 Média. PEN International est également revenue sur l’inquisition que subit la Kabylie de la part du pouvoir colonial algérien.

Dans son communiqué, cette association fondée en 1921 à Londres, a rappelé que l’attaque a eu lieu quelques jours après que les autorités algériennes les ont empêchés de tenir leur conférence », avant de préciser que « ce n’est pas la première fois que les autorités ont empêché des conférences et des événements culturels dans la région de la Kabylie ».

Simona Škrabec, présidente du Comité de traduction et de droits linguistiques de PEN, a déclaré : « Le harcèlement des autorités algériennes sur l’organisation d’événements culturels dans la région de Kabylie ne porte pas seulement atteinte à la liberté d’expression, mais aussi à la diversité linguistique et au respect de la langue et de la culture kabyles, ce qui est fondamental pour une paix durable ».

Agréée par l’UNESCO et le Conseil économique et social des Nations Unies, l’association, PEN travaille en étroite collaboration avec de nombreuses organisations internationales : Amnesty International, Human Rights Watch, la Fédération internationale des journalistes, Reporters sans frontières, entre autres.

Agence Siwel

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Catalogne : Référendum d’autodétermination pour le 1er octobre

Indépendance du Kurdistan Irakien: Bernard Kouchner soutient le référendum de ce 25 septembre

Related posts