4:24 - vendredi juillet 20, 2018

Rassemblement pacifique du 10 Mars à Tizi Wezzu: Un acte fasciste d’un pouvoir criminel

La Rédaction

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la coordination du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie d’Amérique du Nord, dénonce avec vigueur « l’acte fasciste d’un pouvoir criminel » à l’encontre des militants du MAK arrêtés dimanche dernier.

Nous, militants du MAK d’Amérique du Nord, sommes révoltés par l’agression opérée par la police coloniale algérienne contre la Kabylie dont sont victimes particulièrement le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, et quatorze de ses compagnons qui ont organisé dans la matinée du dimanche 10 mars un rassemblement pacifique à Tizi-Ouzou afin de dénoncer la restriction des libertés démocratiques et marcher notamment en faveur de l’autodétermination du peuple kabyle.

Nous dénonçons avec vigueur cet acte fasciste d’un pouvoir criminel contre nos frères de combat et tenons à les assurer de notre soutien indéfectible.

La diaspora kabyle d’Amérique du Nord suit de très près la situation. En effet, lors d’un événement populaire qui a eu lieu au Théâtre Plaza de Montréal, lundi 11 mars dernier, nous avons, via M. Rachid Bandou, représentant de l’association Amitié Québec-Kabylie et ex-candidat aux dernières élections provinciales, dénoncé vigoureusement ces exactions devant plusieurs médias et représentants de la société civile et avons obtenu le soutien inconditionnel de ces derniers qui luttent pour l’indépendance du Québec. D’autres actions d’envergure sont prévues prochainement afin de dévoiler à la communauté internationale la nature colonialiste de l’État algérien.

Par ailleurs, nous saluons le courage de ces militants arrêtés qui, pour être identifiés, ont montré aux policiers leur pièce d’identité kabyle à la place de la carte d’identité algérienne. C’est un geste révolutionnaire qui en appellera d’autres. C’est la désobéissance civique qui est en train de naître, c’est le peuple kabyle qui va dans le sens de sa libération.

Le grand philosophe allemand, Arthur Schopenhauer, disait une phrase qui sonne comme une prophétie : « Toute vérité franchit trois étapes : d’abord elle est ridiculisée ; ensuite, elle subit une forte opposition ; puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»

L’idéal pour lequel ces militants ont été arrêtés est la vérité, la liberté du peuple kabyle à disposer de lui-même. Après être passée par les deux premières étapes, cette dernière devient à présent une évidence. Bientôt, elle triomphera.

Vive le MAK ! Vive le GPK ! 

Vive la Kabylie libre et à bas la dictature algérienne!

 

Mourad Itim 

Coordonateur du MAK en Amérique du Nord

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Le MAK: La junte militaire n’a qu’un seul souci, anéantir la dignité du citoyen kabyle

Amizour: Le président du MAK poursuit sa campagne d’explication du projet autonomiste kabyle

Related posts