9:45 - mercredi novembre 21, 2018

Succès de la campagne de boycott de la langue arabe

La Rédaction

KABYLIE —  Réagissant au caractère facultatif de l’enseignement de la langue Tamazight, la protestation contre l’enseignement de la langue arabe dans les écoles, collèges et lycées de Kabylie, est en train de se propager sur tout le territoire kabyle comme une traînée de poudre…

Alors que dans l’appel lancé par les initiateurs de cette actionn, le boycott des cours était prévu symboliquement pour n’avoir lieu que durant la journée du dimanche 14 octobre, mais la grève persiste depuis quatre (04) jours.

Voici une liste non-exhaustive des établissements scolaires touchés par ces grèves et marches encore ce jeudi :
– At Zmenzer,
– Larevεa n At Iraten
– Iwadiyen
– Iɛeẓẓugen
– Lǧemɛa-n-sariǧ, Mekla

Appliquant la réciprocité, après les attaques de l’Algérie coloniale contre la langue kabyle en particulier et Tamazight en général, un nouvel appel au boycott des cours de langue arabe au niveau de toutes les écoles de Kabylie a été émis pour ce dimanche 21/10/2018.

Le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) Mas Ferhat Mehenni, a déclaré dans un entretien accordé au journaliste Mḥand Nait Djoudi et qui sera diffusé ce jeudi soir sur la chaîne TaqVaylit.TV apporter tout son soutien aux lycéens, collégiens et écoliers kabyles : (… ) »Tout comme l’Algérie est dans son droit d’interdire l’enseignement de Tamazight (…), il en est de même pour la Kabylie qui a tout à fait le droit d’interdire l’enseignement de la langue arabe sur son territoire (…) ».

#KabylieBoycottLangueArabe

Agence Siwel

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Appel à mobilisation contre la répression algérienne en Kabylie

« Je suis une femme, jeune, d’origine maghrébine et de droite » : le coup de colère de Lydia Guirous

Related posts