1:52 - vendredi décembre 14, 2018

Tamazgha: Fathi N Khlifa ciblé par des racistes arabistes de Libye.

La Rédaction

TRIPOLI — Une campagne de diffamation et d’appel au meurtre déguisé en volonté divine a été lancé, sur les résaux sociaux, par un groupe de libyens partisans d’une Libye Arabe. Ces derniers accusent Fathi N Khlifa, l’actuel président du Congrès mondial amazigh, de « raciste » (3unsuri) en raison de son combat pour l’égalité des droits de l’identité amazighe en Libye au même rang que l’identité arabe. Un combat légitime que les arabo-islamistes n’entendent pas voir aboutir en Libye. Ils redoublent d’agressivité depuis la dernière conférence internationale sur les droits constitutionnels des amazighs en Libye organisés par les confédérations amazighes de Libye avec le président du CMA, Fathi N Khlifa, dans le siège du congrès libyen.

La photo du président du Congrès mondial Amazigh, Fathi N Khlifa est affichée sur les réseaux sociaux par des partisans de la Libye arabe avec en titre « Dieu t’as tué, raciste » ce qui fait de cette affiche un appel ouvert au meurtre contre Fathi N KHlifa puisque Dieu a l’a déjà condamné, il ne reste donc plus qu’à appliquer la sentence divine.

Le Message véhiculé par ce groupe raciste qui inverse les rôles selon le mode habituel des racistes dit  » Que dieu combatte celui qui sème la discorde. Tu (Fathi N Khlifa) cherche à entraîner les berbères à combattre leur frères arabes pour le compte des occidentaux. Toi qui est à la solde des séparatistes, sache que nous avons convenus, quelques arabes avec quelques berbères, de combattre l’injustice et l’invasion(sic) et nous serons un obstacle contre tous ceux qui sèment la discorde en Libye. Vous essayez de soulever les berbères contre les arabes afin de faire régner l’anarchie en provoquant une guerre sans précédent. A la tête de cette discorde il y a Fahti N Khlifa qui injecte son venin dans le but de désunir la Libye par le séparatisme ».

Autrement dit, revendiquer son identité et lutter contre une identité exclusivement arabe et exiger une place égale à l’identité amazighe en Libye, pour ces adeptes de l’unicisme arabe en Afrique du Nord, relève d’un séparatisme que Dieu lui-même ne peut que condamner en tuant d’emblée tous les contestataire d’une identité exclusivement arabe. Qui sont donc les racistes ?

SIWEL.info

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Armes libyennes et menaces sur la région: les effarantes révélations d’un haut responsable de Human Rights Watch

Terrorisme: Un ordre officiel d’assassiner le président du CMA Fathi N Khlifa est diffusé par une milice islamiste libyenne

Related posts