4:05 - lundi juillet 23, 2018

Un film sur «l’homme qui aimait l’Algérie»

La Rédaction

L’auteur de sketchs et de sitcoms à la télévision nationale, Djâafar Gacem sera le réalisateur de « L’homme qui aimait l’Algérie », un long métrage sur Abdelhafid Boussouf dont le nom sera toujours lié à l’assassinat de Abane Ramdane. Le projet de M. Gacem a été retenu par le ministère algérien de la Culture avec 10 autres longs métrages dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de juillet 1962.

Selon nos informations, le projet présenté par Djaâfar Gacem a été repêché par la commission installée par le ministère plusieurs mois après la date clôturant la réception des projets fixée au 31 octobre 2011.

Sur la liste officielle rendue public par le département de Khalida Toumi, le long métrage « L’homme qui aimait l’Algérie »figure à la 11eme place, la dernière.

Agé de 45 ans, Djâafar Gacem est davantage connu pour ses productions pour le compte de la télévision algérienne. Il est notamment l’auteur des sitcoms « Ness Mlah City » et « Djamai Family ».

Mais il y a mieux dans cette histoire. Selon nos informations, le scénario du film co-écrit par Karim Khedim et Djaâfar Gacem aurait été validé par le ministre de l’Intérieur Dahou Ould Kablia.

Ould Kablia, légataire de Boussouf

Pourquoi lui ? D’abord parce que M. Kablia est le président de l’ « Association du MALG » (Ministère de l’armement et des liaisons générales) qui regroupe les anciens combattants communément appelés les « Boussouf boys ». Ces derniers perpétuent l’héritage du Malg et la mémoire d’Abdelhafid Boussouf.

Colonel, ministre des liaisons générales et communications, Boussouf était l’inspirateur du MALG, ancêtre des services secrets. A l’indépendance du pays en juillet 1962, l’homme s’est retiré de la politique pour se consacrer aux affaires. Il décédera en décembre 1980 à l’âge de 54 ans. 

Extrait de DNA

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Le destin berbère face aux successeurs de Napoléon III

Algérie: Les forces gouvernementales enrôlent de force des jeunes kabyles dans les rangs de l’armée

Related posts