7:20 - jeudi avril 19, 2018

Une grande soirée, en commémoration de la mort de Matoub à Montréal.

La Rédaction

Montréal – Une grande soirée s’est déroulée hier soir au complexe sportif Marie-Victorin, pour commémorer la disparition du grand poète-chanteur Matoub Lounès.

Plus de 1500 kabyles ont emprunté le chemin du boulevard Maurice Duplessis pour assister au spectable. De ce grand nombre étaient présents la famille de Lounès: Nna Aldjia, sa soeur Malika et les chanteurs/participants, en l’occurence; Kamel Hamadi, Allaoua Bahlouli, Rabah Uferhat, Hacène Ahres, Hamid Matoub, Yasmina, Kamel Igman, Ali Ideflewen, Mourad Guerbas, Djamel Allem, Boudjemaa Agraw, Kamel Bouyakoub et Ali Ferhati.

Il y’a quinze ans, Lounès avait disparu sous les balles assassines de ses ennemis, qui pensaient le faire taire à jamais. La soirée d’hier au contraire, a prouvé encore , que Matoub est toujours vivant dans les coeurs de tous ceux qui l’ont aimé et admiré. Il faudrait aussi rappeler à cette occasion, que son assassinat n’a jamais été élucidé par le pouvoir judiciaire de la Maffia militaro-politique d’Alger.

La fondation Matoub-Lounès en collaboration avec les animateurs du mouvement associatif kabyle, ainsi que d’autres bénévoles ont réussi leur pari, étant donné le nombre de spectateurs et la logistique mise sur place pour la réussite de ce projet. Un grand Bravo à l’équipe. 

Cette grande soirée montréalaise s’est déroulée  dans la joie des retrouvailles familiales et s’est continuée tard dans la soirée. De nombreuses familles familles sont venues  des autres provinces du Canada et d’aussi loin, les États-Unis.

Izwawen 

[wpg-cool-gallery-front id=all]

 

  • Rabah-Guerbas
  • Repetition
  • Spectateurs
  • Ali-Ideflawen
  • Ferhati-Mourad
  • K-Akouche-Dédicasse
  • K-Hamadi
  • Malika-Karim
Rabah-Guerbas1 Repetition2 Spectateurs3 Ali-Ideflawen4 Ferhati-Mourad5 K-Akouche-Dédicasse6 K-Hamadi7 Malika-Karim8

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Histoire de la Kabylie. Par Yidir Azwaw

Pour dénoncer la débaptisation de la place Matoub Lounes à Tizi-Wezzu : Rassemblement devant le tribunal de la ville le 25 juin.

Related posts