Yacine Zaïd tabassé par la police puis conduit vers une direction inconnue

La Rédaction
Yacine Zaid

C’était dans un barrage de police avant de rentrer à Hassi Messaoud que Yacine Zaïd a été débarqué du bus sans aucune explication pour être menotté et tabassé à la suite par les policiers avant de le transfféré dans un Nissan 4×4 par des agents en civile.

Des ONG nationales et internationales de défense des droits de l’Homme ont dénoncé ce que Yacine Zaïd a vécu et tenu à exprimer leur inquiétude quant à son sort. Des ONG notamment l’Observatoire algérien des droits de l’Homme, Front Line Defenders, le Réseau de Défense des libertés et droits, le Mouvement de la Jeunesse indépendante pour le changement et la Ligue algérienne pour la défense des Droits de l’Homme (LADDH) dont il est président de son bureau à Laghouat.
La LADDH a exprimée dans un communiqué rendu publique aujourd’hui « sa plus grande inquiétude quant au sort de son membre. Elle alerte les organisations de défenses des droits de l’Homme sur la situation inqualifiable dans laquelle se trouverait Yacine Zaïd.« 
A rappeler que le militant Yacine Zaid avec quatre autres militants s’est présenté devant le tribunal de Bab el Oued, le 25 septembre pour « attroupement non armé« , ceci suite à l’oganisation d’un rassemblement de soutien à un autre militant en grève de la faim en mois d’avril, le tribunal s’est déclaré incompétent.

Source: MatinDZ – Madjid Serrah

  

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Filed in

Alger négocie avec les islamistes armés qui occupent l’Azawad

Chadli Bendjedid est décédé, aujourd’hui, à l’âge de 83 ans

Related posts