4:01 - mardi septembre 30, 9980

MADJID AGGAD, dans le viseur de la police coloniale algérienne

La Rédaction

SAHARIJ– Ces derniers jours, le militant du MAK Madjid Aggad se trouve dans le viseur de la police coloniale criminelle algérienne à Mayu.

La police lui a adressé deux convocations pour se présenter au commissariat de la ville de Mayu, la première datée du 15/07/2020 et la seconde du 22/07/2020, signée respectivement par les officiers Kettane Toufik et Khenissi Arezki.

Sans surprise, le militant indépendantiste Madjid Aggad a été ciblée à cause de son intense activité de militantisme pour l’indépendance de la Kabylie, et surtout sa campagne de dénonciation des travers et les manœuvres malsaines des autorités locales coloniales d’Imcedallan, plus particulièrement ces derniers jours, les dérives du corps médical de l’hôpital de Mayu, en classant tous les décès comme victimes du COVID19.

Madjid AGGAD n’est pas à sa première agression de la part du colon algérien, son militantisme, son engagement et sa loyauté pour l’indépendance de la Kabylie dérange les envahisseurs algérien et ses services de l’insécurité.

Nous appelons tous les militants, sympathisants et tous les citoyens de laarch Imcedallan de se mobiliser en faveur de Madjid pour protéger et surtout l’extirper des griffes de la police criminelle algérienne.

Agence Siwel

 

Don't miss the stories followIzwawen.com and let's be smart!
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

La marche turque des Kabyles

Related posts